Un atelier fondé sur l’expérience consacré aux chefs d’établissement

Leadership: Kevin Hawkins

Les établissements scolaires du monde entier s’intéressent de plus en plus au bien-être de leurs élèves et de leurs enseignants. Dans un contexte où les cas de dépression et d’anxiété ne cessent d’augmenter, et où les préoccupations concernant les problèmes de santé mentale chez les jeunes dominent, de nombreuses organisations éducatives réfléchissent à la meilleure façon de promouvoir une santé mentale positive et un apprentissage socio-émotionnel. Cette session de pré-conférence offrira un soutien aux chefs d’établissement qui cherchent à développer ce domaine essentiel au sein de leurs établissements, tout particulièrement à la lumière de l’importance accordée par l’IB aux compétences d’autogestion et de pensée, de même qu’aux compétences affectives des nouvelles approches de l’enseignement et de l’apprentissage.

 

De nombreux établissements ont commencé à former leurs enseignants et leurs élèves à utiliser les principes de la pleine conscience comme des outils permettant de soutenir la croissance personnelle et la conscience de soi. Tout au long de la journée que nous passerons ensemble, nous examinerons les relations fécondes que certains établissements commencent à établir entre le bien-être, la pleine conscience et les compétences affectives. Les participants découvriront par eux-mêmes des exemples de programmes de pleine conscience utilisés de manière efficace au sein d’établissements. Ils se pencheront également sur diverses approches visant le développement des compétences affectives, qui peuvent s’ajouter aux cadres déjà en place dans l’établissement et qui permettent de dynamiser et de renforcer les programmes scolaires.

 

La reconnaissance de l’importance de la conscience de soi et de l’autogestion de la santé chez les enseignants est essentielle à la réussite du développement de compétences affectives et de l’apprentissage socio-émotionnel. Nous nous intéresserons à des travaux de recherche récents, particulièrement en neurosciences sociales et leurs applications dans le domaine de l’éducation, pour étudier la façon dont la pleine conscience peut promouvoir l’autogestion de la santé et la gestion du stress chez les enseignants, de même que renforcer les sensibilités sociales et émotionnelles des enseignants dans la salle de classe.

 

Cet atelier s’inspirera des expériences des participants dans le but d’examiner ouvertement les défis pouvant survenir quand il s’agit de trouver le temps et l’espace pour se consacrer à cette tâche importante dans les établissements où l’emploi du temps est chargé.